© 2023 par Mon Journal Régime. Créé avec  Wix.com

  • Applemum

The Elf On The Shelf 2018



Une drôle d'idée assez récente.

Cette année, nous avons débutés une nouvelle tradition dans notre foyer. La légende de "The Elf On The Shelf". Coutume née aux Etats-Unis en 2004, elle est tirée d'un livre pour enfant écrit par Carol Aebersold et sa fille Chanda Bell. Le conte nous raconte sous forme de rimes l'histoire de petits elfes enchantés : ils sont en réalités ce que j'ai tendance à nommer les lutins du père Noël. Chaque famille peut prétendre à l'adoption de l'une de ces drôles de créatures. Il suffit pour cela de lire le récit de The Elf On The Shelf à l'enfant, puis de choisir un nom au futur lutin. Passée cette première étape, l'elfe en question s'invitera alors dans le foyer familiale chaque année lors des fêtes. Il arrivera toujours aux alentours de Thanksgiving et repartira ensuite le 24 décembre au soir.

D'après la fable, la mission du lutin serait de surveiller au quotidien les faits et gestes de l'enfant afin d'établir un rapport sur son comportement au père Noël. C'est à dire, savoir si le chérubin aura été gentil ou méchant et s'il mérite ses cadeaux...

Chaque nuit, l'elfe emmène au Pôle Nord les nouvelles de la journée.

Chaque matin, il retrouve sa famille et ne peut plus bouger lorsque l'aube se profile. L'enfant à son réveil peut alors constater que l'elfe s'est déplacé durant la nuit. Il peut retrouver la créature enchanteresse cachée près d'une étagère, ou assise sur un fauteuil... En principe, les farces restent absentes du conte classique.

Le mythe se termine sur un avertissement : il est interdit de toucher l'elfe sous peine qu'il perde sa magie. Heureusement, si la tentation de câliner le gentil lutin était trop irrésistible aux yeux de l'enfant, un contre-sort peut annuler l'effet néfaste. Il suffit de saupoudrer un peu de cannelle (ou de sel) sur l'elfe qui reprendra vie à la tombée de la nuit.


Cette intrigue originale aura pris une immense ampleur dans son pays d'origine mais également à l'étranger, dont la France.

Sur les réseaux sociaux, des photos du lutin farceur plus amusantes les unes que les autres circulent depuis un moment. Si bien que l'idée de base de The Elf On The Shelf aura été remaniée à plusieurs reprises, je trouve d'ailleurs que cela n'est pas plus mal.

Tout le monde peut inventer sa propre version de l'histoire et l'adapter à ses valeurs.

Tout est permis !



Notre version.

Chez nous, exit le chantage aux cadeaux (le chantage tout court d'ailleurs...).

Notre Lutin, qui s'appelle Gribouille, a débarqué un matin sans prévenir 15 jours avant Noël. Je trouvais que la présence de ce dernier durant un mois représentait un laps de temps trop long pour des enfants de 3 ans et 1 an. Et j'avais bien fait ! Car les derniers jours, Pomme 2 montrait déjà des signes de lassitude et se désintéressait de l'histoire.

Lorsque Gribouille s'est installé dans notre foyer, il avait apporté une lettre pour tout expliquer : le père Noël avait choisi notre maison comme lieu de villégiature pour Gribouille. Des vacances bien méritées jusqu'au 24 décembre avant de revenir au Pôle Nord pour participer à LA grande nuit. Gribouille avait le droit de s'amuser la nuit, mais demeurait immobile le jour. Il devait aussi veiller à ce que tout soit prêt pour la venu de son grand patron. A savoir : que la maison soit bien décorée, et surtout de laisser un en-cas près du sapin pour Santa Claus et ses rennes le 24 au soir.

Une fois la nuit tombée, Gribouille jouait. Il était tellement pris dans ses occupations qu'il en oubliait les premières lueurs du soleil, et se retrouvait coincé dans des situations cocasses.

J'avais aussi choisi de faire une croix sur l'interdiction de toucher à l'elfe. Pour des enfants aussi jeunes que les miens, la consigne leur serait passée au dessus de la tête. Et je ne voulais pas que cela se transforme en une surveillance constante, en réprimandes, ou même en angoisse pour eux à l'idée de perdre leur compagnon. La journée, mes deux petites pommes pouvaient donc câliner Gribouille sans crainte.


Et voici enfin venu le temps de vous dévoiler les bêtises de Gribouille. Parce que oui, le simple fait de changer de place dans la maison ne suffisait pas à Pomme 2. Ce qu'il attendait avec impatience à son réveil, c'était d'aller admirer avec joie la nouvelle farce de son lutin :

Découverte de Gribouille et sa lettre le premier jour.



Gribouille et ses anges de neiges dans de la farine.



Gribouille et ses étranges décorations de Noël.



Gribouille en conteur.



Gribouille qui s'emmêle dans notre linge en train de sécher.



A force d'enquêter sur le linge, Gribouille s'est retrouvé coincé dans la machine à laver.



De la laine accrochée entre deux lustres et voilà une tyrolienne improvisée pour Gribouille.



Pour rester dans le thème de la haute voltige, Gribouille s'est construit une balançoire.



Oups ! Un petit accident chocolaté sur les toilettes !



Ce n'est pas bien de jouer avec la nourriture Gribouille !



Pris à son propre piège !



Invitation à venir jouer avec de la fausse neige ! La recette de Gribouille : mélanger du bicarbonate de soude avec de la mousse à raser jusqu'à ce que la consistance fasse penser à de la neige. Mettre au frigo environ 1h. C'est prêt !



Petit théâtre d'ombres chinoises en Lego Duplo (vue de derrière).



Petit théâtre d'ombres chinoises en Lego Duplo (vue de devant).



Dernier jour à la maison, Gribouille avait donc apporté des petits cadeaux d'adieu.



Ce même dernier jour, Pomme 2 avait confié sa lettre pour le père Noël à Gribouille. Cette nuit là, notre lutin était parti avec pour confier au père Noël la liste des envies cadeaux de notre famille.


J'avais peur en débutant l'aventure que Pomme 2 ne soit attristé au départ de Gribouille.

Mon inquiétude n'avait pas lieu d'être car mon petit bonhomme était surtout tout excité par la venue du père Noël à cet instant là.

Au final, Pomme 2 était émerveillé par cette tradition qui lui aura apporté de charmants souvenirs et beaucoup de gaieté. Une petite parenthèse féerique avant Noël, que nous avons partagés tous ensemble. Même Pomme 3 s'était prise au jeu de chercher notre facétieux invité.

Cependant, vers la fin de notre aventure avec Gribouille, mon petit bout était de moins en moins surpris et se montrait peu réceptif aux scènes rigolotes que je mettais en place. Je pense que la blague ne doit pas perdurer si l'on veut préserver la magie autour de ce conte. Le retour de Gribouille au Pôle Nord tombait donc à pic.


Si vous souhaitez en apprendre d'avantage sur l'histoire, ou si vous aimeriez trouver pour votre lutin des situations comiques et originales à installer, je vous invite à vous rendre sur le site officiel de The Elf On The Shelf en anglais ici. Je viens de le découvrir et je craque déjà pour l'idée de fabriquer un igloo avec des morceaux de sucre. Je songe aussi à rajouter un compagnon rennes ou saint-bernard à notre lutin pour Noël prochain.


Je vous souhaite une belle découverte et je vous donne rendez-vous sur mon blog très bientôt pour continuer à partager avec vous des bribes de notre vie.


A très vite.

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now